jeudi 1 mai 2014

L'automne au printemps


En ce moment, je n'ai pas trop d'inspiration. Et pas trop de temps pour écrire, il faut bien le reconnaître.
Mais j'arrive tout de même à réaliser de petites choses. Comme ce poème, qui sera sans doute retouché dans l'avenir.



L'automne au printemps


J'ai rencontré l'automne
Quand pointait le printemps
Quand mon printemps semblait éteint 
Dans l'hiver et le temps
Quand j'étouffais sous de faux bourgeons
Sous des apparence de fleurs
J'ai rencontré l'automne
Et ses bourrasques folles
J'ai vu mes feuilles
Et mes illusions
Mourir
Et recouvrir le sol autour de moi
J'ai vu mon écorce se fendre
Éclater
L'armure si patiemment construite
Tomber
Comme du bois trop sec
Mort et inutile
Alors que le printemps
N'était qu'une promesse
Repoussée sans fin
À demain
À plus tard
À jamais
Alors que le printemps
N'était qu'une promesse
J'ai rencontré l'automne
Et j'ai abandonné
Ma vieille peau craquelée
Dans le tourbillon de ses vents
Arrosée de ses pluies
Poussée par son élan
Je suis née de mes graines
J'ai germé de moi-même
Et l'automne en passant 
A créé le printemps.

vendredi 29 novembre 2013

Un peu de ménage

Aujourd'hui, un peu de ménage dans mes liens. Oui, parce que trop de lien tue le lien.

Donc vont dégager tous les liens vers des blogs ou sites que je ne lis plus depuis belle lurette. Ainsi que tous les "liens morts", qui pointent vers des blogs de copain(e)s dont je n'ai plus de nouvelles depuis des lustres ou vers des sites n'ayant plus de mise à jour depuis 3 morts d'évêque.

Et puis comme je ne suis pas spécialement pour le cloisonnement, je vais remettre ici de nouveaux liens, vers des blogs ou des sites que j'aime, même s'ils n'ont rien à voir avec l'écriture.

Je vous laisse farfouiller pour découvrir ;) En attendant une vraie mise à jour, ce week-end si tout va bien !

samedi 5 octobre 2013

Il y a des soirs comme ça

Il y a des soirs comme ça où l'on arrive à rien. Des soirs où l'on tente vainement d'écrire sur un sujet précis et où rien ne vient. Rien de valable en tous cas.
L'esprit divague, s'égare, la main suit. On fini par écrire une poignée de mots, reflets d'un instant plutôt que d'une véritable inspiration. La main poursuit sa course, passe de la plume à la sanguine et esquisse quelques gribouillis sur le canson. Des fraises, des coquelicots. Rien de bien transcendant, rien de mieux que la poignée de mots jetée au hasard du papier. Tant pis. On fera mieux demain.


Point d'orage ce soir
Un instant de silence
Où la raison étreint le coeur
Tout devient clair et limpide
Tout s'apaise et s'accepte
Point d'orage ce soir.







mardi 1 octobre 2013

Un peu de promotion

Aujourd'hui je vous envoie visiter le blog d'une amie !

Allez donc faire un tour sur Savage Folk et n'hésitez pas à y laisser votre avis !

http://savagefolk.wordpress.com/

dimanche 29 septembre 2013

Embrasser l'abîme

Bon, il semblerait qu'il n'y ait définitivement plus personne ici... Tant pis. Ou peut-être tant mieux après tout. 
Quoi qu'il en soit, petit poème du soir.


Embrasser L’abîme

Sombrer .
Lentement.
Accroché à un dernier espoir,
Le plus lourd, le plus dense, le plus absurde.
Celui qui entraîne irrémédiablement vers le fond,
Celui dont je sais qu’il me tuera.
Enlacée à ce charbon ardent,
Choisir le fond.
Sombrer.
Toujours plus profond.
Oublier jusqu'à l’existence de la surface,
De la lumière.
Enfin accéder au néant.
Enfin m’endormir en silence
Au plus profond
Au plus sombre
Dans la paix retrouvée des Terres de mon Père.

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Tous ceux qui sont invités ici me connaissent, alors inutile de faire une longue présentation ;)